Les traditions historiques de la chevalière

Bijoux

Tout ce qu’il faut savoir sur la chevalière

Source: Pexels

Plus besoin d’être un noble combattant pour arborer une chevalière aujourd’hui. Parfois tombée un peu en désuétude, la chevalière fait un grand retour en force aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Il existe encore des traditions qui persistent autour de cette bague pas comme les autres. Voici tout ce qu’il faut savoir sur son histoire, sa gravure ou la façon de la porter.

 

La chevalière, un bijou ancien

De tous les bijoux qui existent encore aujourd’hui, la chevalière est sans doute l’un des plus anciens. On en retrouve des traces jusqu’à l’Égypte Antique et les traditions qui entourent cette bague un peu spéciale ont évolué au fil des millénaires et des modes des différentes époques.

Aujourd’hui, la chevalière est surtout connue pour avoir été le bijou que portaient les chevaliers et les nobles pour se reconnaître entre eux. En effet, le chaton (qu’on appelle aussi “tête de bague”, la partie supérieure du bijou qui accueille l’inscription) accueillait des gravures différentes en fonction des familles qui portaient la bague. Contrairement aux idées reçues, le port d’un tel bijou n’était pas réservé aux nobles mais le prix avait certainement de quoi affoler les familles peu aisées.

 

Comment porter la chevalière selon la tradition ?

En Europe, il existe différentes façons de porter la chevalière et les traditions diffèrent en fonction des pays. Chez les hommes, il est plutôt commun de porter le bijou à l’auriculaire gauche. Si vous voulez respecter les traditions les plus ancestrales, cela dépend aussi de la place dans la fratrie : les cadets et benjamins la portent traditionnellement à l’auriculaire de la main droite. C’est la même chose pour les femmes.

La manière d’orienter la chevalière a également son importance et dépend généralement de votre situation amoureuse. Quand la gravure est orientée vers l’ongle du porteur, c’est-à-dire vers l’extérieur, c’est le signe que la personne est libre. S’il est au contraire orienté vers l’intérieur, son coeur est pris.

Source: Arthusbertrand

Que faire graver sur une chevalière ?

Du Moyen-Âge jusqu’après la Révolution Française, il était plutôt commun de faire graver les armoiries de sa famille sur la bague, pour se reconnaître et marquer son appartenance. Aujourd’hui, cette coutume est plutôt tombée en désuétude, à part chez les familles descendantes de l’ancienne noblesse.

De nos jours, vous pouvez faire graver l’inscription de votre choix sur votre chevalière. Par défaut, c’est généralement une fleur de lys qui y est apposée mais vous pouvez faire un autre choix pour personnaliser votre bijou. La plupart des bijoutiers offrent la gravure pour tout achat d’une chevalière.

 

Un bijou qui a su se moderniser

Au fil des siècles, la forme des chevalières a très peu changé : il s’agit généralement d’une bague épaisse comportant un large chaton permettant une gravure. Mais ces dernières années, les bijoutiers redoublent d’inventivité pour proposer des modèles de plus en plus originaux.

Vous trouverez encore des chevalières très classiques chez la majorité des bijoutiers mais certains d’entre eux proposent des modèles que vous pouvez interchanger pour créer vos propres motifs géométriques. La gravure permet aussi de personnaliser votre bijou comme vous le souhaitez pour un style qui n’appartient qu’à vous. À vous de vous renseigner pour connaître les possibilités.

Written by Loane